L'écran d'ordinateur abîme-t-il les yeux ?

L'écran d'ordinateur abîme-t-il les yeux ? - 3.8 out of 5 based on 16 votes
Note utilisateur:  / 16
MauvaisTrès bien 

réponse simple

Réponse simple :

On croit souvent à tort qu’une utilisation prolongée de l’ordinateur peut aggraver les défauts visuels présents, voir en engendrer de nouveaux.

En réalité, les différents rayonnements émis par les écrans (lumière visible, UV, rayons X,…) ont tour-à-tour été mis hors de cause concernant les problèmes de vue, de par leur faible intensité ou leur absence d’effet sur le corps1. Il est donc communément admis que les écrans ne représentent aucun danger pour la vision à long terme2.

 

Personne regardant son ordinateur
Les écrans n'ont pas d'impact sur la vision, même en cas d'utilisation quotidienne

Deux aspects inconfortables ont toutefois été mis en évidence lors d’un travail prolongé :

D’une part, lorsque nous fixons un écran, la fréquence de clignement des yeux est légèrement inférieure à la norme, provoquant une sécheresse oculaire qui se traduit par des picotements ou des larmoiements2. Ce phénomène désagréable disparait rapidement après l’arrêt de l’appareil et n’a pas d’impact à long terme.

 

Regard d'un individu devant un écran d'ordinateur
Une irritation momentanée peut survenir à cause de la sècheresse oculaire

D’autre part, les muscles moteurs servant à ajuster le point de vue sont sans arrêt sollicités, ce qui peut accroitre la fatigue oculaire en fin de journée3. L’œil a donc d’avantage de peine à adapter les distances, engendrant des images floues et éventuellement des maux de tête. Ici encore, il ne s’agit pas d’un trouble de la vision, mais d’une simple fatigue musculaire à court terme.

 

Ces désagréments sont d’autant plus perceptibles lorsque des défauts visuels non corrigés sont déjà présents. L’écran agit alors non pas comme la cause, mais en tant que révélateur de ces anomalies 2.

 

Les écrans représentent-ils un danger pour la vue ?
L'ordinateur ne rend pas myope, mais il met en évidence une myopie non détectée

réponse avancée

Réponse avancée :

Un écran d’ordinateur émet différents types de rayonnements : de la lumière visible, des ultraviolets, des rayons X et des infrarouges, ainsi que des champs électromagnétiques1. Ces rayons sont toutefois présents en très faible quantité et aucune recherche n’a pu montrer d’impact durable sur la vue.

- La lumière visible est nettement inférieure à celle d’une lampe et ne constitue pas un danger en elle-même. Toutefois, le fait de fixer un point lumineux peut sensiblement réduire la fréquence de clignement des yeux2.

Le nombre moyen de clignements par minute est estimé en temps normal entre 12 et 20, ce qui permet de renouveler la couche d’humidité qui recouvre l’œil. Si ce nombre diminue, le liquide s’évapore d’avantage, engendrant une sècheresse oculaire qui se traduit par des picotements ou des larmoiements2.

 

Regard d'un individu devant un écran d'ordinateur
Une irritation momentanée peut survenir à cause de la sècheresse oculaire

Cet inconfort disparait rapidement après l’arrêt de l’écran et n’a pas d’impact à long terme sur la vision.

- Les ultraviolets sont des rayons de haute énergie qui contribuent à la dégénérescence des tissus, ce qui au niveau des yeux se traduit généralement par la formation d’une cataracte (opacification du cristallin)4.

 


Oeil atteint de cataracte : le cristallin a perdu sa transparence (source)

Dans le cas des écrans, il faut préciser que la quantité mesurée est inférieure à celle de la lumière filtrant par une fenêtre en plein hiver1. Par rapport à cet aspect il serait donc potentiellement plus dangereux de marcher en pleine nature que de rester devant son écran.

A titre indicatif, des études ont montré que cette quantité d’UV nécessiterait plus de 650 ans pour provoquer la formation d’une cataracte2, alors que, dans notre société, 90 % des septuagénaires la contractent naturellement sans rapport avec les écrans4.

- Les rayons X produits sont de basse fréquence comparés à ceux utilisés dans l’imagerie médicale. Il semblerait que la plupart des écrans plats n’en produisent pas du tout, et pour les autres, aucune quantité mesurable n’a été mise en évidence5.

Le fait a été avancé que les quelques rayons produits ne traverseraient même pas l’écran1.

- Les rayons infrarouges ne sont rien de plus que de la chaleur, qui se dissipe dans l’environnement et n’a aucun d’effet sur la vision6.

- Les champs électriques et électromagnétiques sont les mêmes que ceux dégagés par beaucoup d’autres appareils électroménager ou de communication.

Les effets sur le corps de ce type de rayonnement n’ont jamais été prouvés scientifiquement7, toutefois, des normes d’usage ont été considérées à titre préventif. Le rayonnement émis par un écran reste largement inférieur à ces normes et est jugé trop faible pour avoir un impact sur l’organisme1.

 

Personne regardant son ordinateur
Les rayons émis par un écran n'ont pas d'impact sur la vision

Les écrans d’ordinateur n’affectent donc pas la vision, mais ils peuvent par contre accroitre la fatigue oculaire13. En effet, les différents muscles de l’œil sont particulièrement sollicités dans le cas du travail sur ordinateur ; d’une part pour leur constante mobilité et d’autre part pour l’adaptation permanente entre l’écran et l’environnement (il en va de même pour un étudiant par rapport au tableau noir).

Ainsi, à la fin de la journée, l’œil peut avoir de la difficulté à accommoder correctement et à définir la distance de point de vue, rendant les images floues et pouvant provoquer de légers maux de tête. Ces symptômes temporaires, associés à ceux de la sécheresse oculaire, sont couramment groupés sous la dénomination CVS (computer vision syndrome)10.

Les CVS sont d’autant plus perceptibles lorsque des défauts visuels non corrigés sont déjà présents, comme un début de myopie, astigmatisme ou d’hypermétropie. L’écran agit alors non pas comme la cause, mais en tant que révélateur de ces anomalies2.

 

Les écrans représentent-ils un danger pour la vue ?
L'ordinateur ne détériore pas la vue, mais il fait ressortir les troubles déjà présents

On estime que 20 à 30 % de la population serait porteuse de ces légers défauts que le travail sur un écran ne fait que mettre en évidence2.

Certains soulèvent un questionnement par rapport à la vision rapprochée (notamment lors de la lecture) et son rôle dans l’aggravation de la myopie8. Il serait en effet possible que l’œil réagisse négativement à cet effort d’accommodation9. Concernant le travail sur ordinateur, aucune conclusion convaincante n’a pour l’instant été apportée dans cette direction, cette activité étant plutôt considérée comme un révélateur de troubles plutôt qu'un déclencheur.

La question reste ainsi à l'étude, mais à l'heure actuelle il est communément admis que les écrans d’ordinateurs ne sont pas dommageables pour les yeux, malgré les désagréments qu’ils peuvent engendrer à court terme14.

Pour réduire l’inconfort visuel que peut provoquer une utilisation accrue de l’ordinateur, il est conseillé de bien adapter son matériel et son environnement, en évitant par exemple les reflets et en plaçant l’écran à plus de 50 cm de votre visage11. De même, des pauses régulières et une bonne hydratation peuvent contribuer à diminuer ces désagréments12.

 

Commentaires   

+2 #2 intra-science 20-03-2014 13:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Hanouz :
Comme d'habitude on attend l'incident grave pour traiter convenablement ce "phénomène".
Je passe 8H par jour sur mon écran d'ordinateur et je peux vous dire que ce que vous disez est d'un opti^misme outrancier qui frise l'inexpérience pour ne pas dir l'inconscience.

Bonjour,

Je ne comprends pas votre énervement. En moyenne, je passe moi-même quotidiennement près de 10h devant mon écran et je n'ai jamais constaté la moindre répercussion si ce n'est une légère sécheresse oculaire.
Néanmoins cette question n'a pas été rédigée en fonction de ma propre expérience, qui est totalement subjective, mais d'après les différentes sources que j'ai pu rassembler sur le sujet. N'ayant pas d'enjeu en la matière, j'ai fait cette recherche en toute objectivité. J'ai bien sûr pu passer à côté de certaines études, mais la tendance générale est respectée.

Comme dit dans le niveau avancé, la question a été soulevée concernant le lien entre le travail de proximité sur un écran et l'aggravation de la myopie (de même que la lecture). Des études plus approfondies pourront peut-être apporter des éléments de réponse, et si les résultats sont fondés je les ajouterais à cette page.

En attendant, respectez au maximum les mesures de précautions pour éviter les CVS et autres conséquences à court terme, qui elles, sont formellement prouvées.

Bonne suite à vous.
Citer
-5 #1 Hanouz 20-03-2014 09:48
Comme d'habitude on attend l'incident grave pour traiter convenablement ce "phénomène".
Je passe 8H par jour sur mon écran d'ordinateur et je peux vous dire que ce que vous disez est d'un opti^misme outrancier qui frise l'inexpérience pour ne pas dir l'inconscience.
Citer