Cœur d'une mangue

Date d'observation : le 26 mai 2011

Lieu : Prilly, chez moi.

 

J'ai remarqué que le noyau des mangues bien mûres est légèrement fendu sur le côté, ce qui signifie qu'il y a quelque chose d'autre à l'intérieur. Je décide donc d'ouvrir complètement une mangue.

La mangue est un fruit exotique

Les mangues sont de gros fruits exotiques

 

Après la première couche de peau et de pulpe, on arrive au noyau. Celui-ci est entouré de fibres fermement accrochées à sa surface. J'ai essayé d'en enlever un maximum pour voir la structure du noyau.

Il est strié et couvert de fibres

Le noyau possède des nervures en relief

 

Cachée sous les fibres, une petite ouverture se situe sur un des côtés. Cela demande beaucoup de force pour fendre le reste du noyau et l'ouvrir. A l'intérieur se trouve une fève de grande taille.

A l'intérieur se trouve la fève qui contient la graine

Le noyau protège une fève

 

La fève est couverte d'une couche plus épaisse et sombre.

La fève contient la pousse

La fève est enveloppée dans une gaine

L'intérieur du noyau est tapissé d'un film fin, dur et orné de petits trous.

La couche interne ressemble à du papier pour pâtisseries

Une ligne rouge est facilement visible sur les côtés de la fève.

Elle se trouve dans le noyau

Un trait rouge montre la fente

En grattant avec un couteau, on constate que les deux parties se séparent. Il est donc possible d'ouvrir cette fève sans la casser.

La graine se situe vers le bas

La fève s'ouvre facilement

 

Si on regarde de près le point de départ des lignes rouges, on voit une petite graine.

Elle est protégée tout au coeur du noyau

La future pousse partirait d'ici

 

En plantant ce fruit, la graine germerait donc à la manière d'un haricot en traversant la fève et en sortant par l'ouverture du noyau.