Visite du Biodôme de Montréal
(Québec, Canada)

Détail de l'expérience :

 

Résumé thématique

Sommaire

  1. Accès, tarifs et généralités
  2. Forêt tropicale humide des Amériques
  3. Érablière des Laurentides
  4. Golfe du Saint-Laurent
  5. Régions subpolaires
  • Accès, tarifs et généralités (sommaire) 

Le Biodôme est un grand bâtiment situé au coeur de la ville de Montréal, à côté du stade olympique (4777, avenue Pierre-De Coubertin). Il est bien sûr possible de s'y rendre en voiture, mais l'endroit est très facilement accessible en métro : ligne 1 (verte), l'entrée est située à quelques mètres de la station Viau.


Lignes de métro et station Viau (voir toute la carte -- source)

Les prix d'entrée sont modérément élevés, mais de nombreux rabais sont accordés en groupant les activités (qui se trouvent toutes dans la même zone) et en fonction d'autres critères :

Tarifs réguliers
(résidents du Québec)

Adulte Aîné(e)
65+
Étudiant
18+ (carte)
Enfant
5 - 17
Enfant
0 - 4
Famille
Biodôme seulement 17,75 $
(15 $)
16,75 $
(14 $)
13,50 $
(11,25 $)
9,00 $
(7,50 $)
gratuit 50,00 $
(42 $)
Forfait Nature
Biodôme + Insectarium & Jardin botanique
31,50 $
(26 $)
29,50 $
(24 $)
24,00 $
(19,50 $)
16,00 $
(13 $)
gratuit 86,00 $
(70 $)
Forfait tour olympique
Biodôme + Tour olympique
29,50 $ 27,50 $ 22,50 $ 15,00 $ gratuit 79,00 $
Forfait Plein la vue
Biodôme + Insectarium & Jardin botanique + Tour olympique
41,25 $ 38,25 $ 31,50 $ 21,00 $ gratuit 108,00 $
Forfait de groupe
Dès 15 personnes (y compris classes)
13 $ 12 $ 9,75 $ 6,50 $ gratuit ---
Tarification annuelle
Société des amis du Biodôme (S.A.B.M.)
35 $ 25 $ 25 $ 15 $ 5 $ 60 $

Récapitulatif des prix (source)

Le Biodôme est ouvert en temps normal de 9h à 17h et l'été jusqu'à 18h (voir plus de précision ici). Notez que la foule est moins dense à partir de 16h et la visite devient alors nettement plus agréable.

L'entrée du bâtiment débouche sur une zone où il est possible d'acheter les billets, de se restaurer et de visiter quelques expositions ou boutiques. Le cheminement à proprement parlé est séparé en 4 régions distinctes : la forêt tropicale humide, l'érablière des Laurentides, le Golf du Saint-Laurent et les deux biomes subpolaires. Chacun de ces milieux comporte une faune, un climat et une flore qui lui sont propres. De nombreuses informations sont dispersées au long du chemin et des animateurs sont toujours disponibles pour donner des explications ou des précisions.


Le Biodôme, ses stands et expositions annexes (agrandir l'image)


Plan général du site (agrandir l'image -- source)

  • Forêt tropicale humide des Amériques (sommaire)

La forêt tropicale est la plus vaste des 4 régions. Il s'agit également de celle qui contient le plus grand nombre d'espèces à la fois animales et végétales.

Un aperçu de cet écosystème (© IS)


La première constatation est qu'il n'y a pas de cage ou de vitre qui séparent les animaux ; les visiteurs sont invités à suivre un chemin qui traverse la végétation et sont plongés dans le même milieu chaud et humide que les animaux qui y vivent. Le cadre est très agréable et joliment travaillé : des grottes dans lesquelles on peut voir des chauves-souris, des chutes d'eau et une verdure foisonnante.


La richesse de la végétation plonge facilement le visiteur dans l'ambiance de la forêt (agrandir l'image)

Durant mes deux visites, j'ai pu voir pour ma part une trentaine d'espèces propres à ce biome, sans compter les poissons répartis en plusieurs aquariums et bassins. La majorités des animaux présents sont des oiseaux qui ne sont pas forcément visibles au premier passage, mais il y a dans l'ensemble bien assez d'espèces à voir. Comme les animaux évoluent librement, certains d'entre-eux se croisent sur le chemin (comme l'agami trompette, un adorable oiseau qui se fait un plaisir de circuler parmi les visiteurs)


Ce biome regroupe une large panoplie d'espèces animales (agrandir l'image)

  • Érablière des Laurentides (sommaire)

L'érablière des Laurentides se réfère aux écosystèmes tempérés de l'Amérique du nord. Il s'agit d'une vaste forêt mixte où vivent de nombreux oiseaux ainsi que quelques animaux terrestres.

Un aperçu de cet écosystème (© IS)

 

Comme pour la foret tropicale, le visiteur est plongé dans un milieu soigné et naturel où il évolue en compagnie des animaux. Ici encore, la foret recouvre la majeure partie du terrain et la végétation est diversifiée. Au centre se trouve une grande mare et il est possible de voir sous l'eau en passant dans une grotte.


La végétation alterne les feuillus et les conifères (agrandir l'image)

La faune de cet écosystème est plus discrète que celle de la forêt tropicale : j'ai pu observer pour ma part un couple de loutres, un castor et un porc-épic (les lynx étant momentanément absents). Les oiseaux sont tout à fait audibles, mais pas évident à apercevoir hormis les canards qui s'activent dans le point d'eau.


Il y a moins d'animaux terrestres dans ce biome (agrandir l'image

Le golfe du Saint-Laurent est une région marine subdivisée elle-même en deux biomes, l'un aquatique et l'autre terrestre.

Un aperçu de cet écosystème (© IS)

 

Le premier biome est entièrement immergé et visible à travers des vitres à la manière d'un immense aquarium. On peut y voire de nombreux poissons de tailles variées. La partie émergée regroupe exclusivement des oiseaux et des invertébrés. Les mouettes volent librement au dessus des visiteurs qui cheminent entre les rochers. Les espèces sont moins exotiques et impressionnantes que dans les régions précédentes, mais la proximité des animaux et la tranquillité de l'environnement compensent largement cette première impression.


La région est séparée en deux étapes pour le visiteur (agrandir l'image)


La faune se compose d'espèces aquatiques et d'oiseaux (agrandir l'image)

Les régions subpolaires comprennent deux biomes : les côtes du labrador (nord - arctique) et les îles subantarctiques (sud - antarctique).

Un aperçu de cet écosystème (© IS)

 

Contrairement aux autres milieux, les animaux de ces biomes sont malheureusement séparés des visiteurs par des vitres. La température de la pièce est tempérée, ce qui diminue encore d'avantage l'immersion. Il est par contre possible d'observer les animaux se mouvoir à la fois sous l'eau et sur terre en s'installant sur les estrades prévues à cet effet. Les environnements des deux biomes sont formés d'eau, de neige et de rochers, il n'y a à bien sûr pas de végétation.


Le seule biome où le visiteur n'évolue pas librement dans l'environnement (agrandir l'image)

Les espèces présentes dans ces régions sont toutes des oiseaux de la familles des pingouins (arctique) et des manchots (antarctique). Ils sont très actifs et intéressants à observer. Cette zone est nettement plus agréable à visiter à partir de 16h (ou 17h en été), car la foule bruyante peut nuire à la tranquillité du lieu.


Les pingouins et les manchots vivent en groupe sur les rochers (agrandir l'image)

 

--> Retour à la présentation <--

--> Voir les informations pratiques <--