D’où vient l’allergie aux poils de chat ? - 4.6 out of 5 based on 11 votes

Note utilisateur: 5 / 5 11

Évaluation : Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives / 11 votes
 

réponse simple

Réponse simple :

Les allergies se caractérisent par une réaction excessive du système immunitaire au contact de certaines substances, appelées allergènes 1. La sensibilité de chacun à ces éléments résulte d’une combinaison de facteurs environnementaux (notamment le contact prolongé avec ceux-ci) et génétiques 2.

 

Les allergies se manifestent de diverses manières, selon la sensibilité de chacun
Les allergies se manifestent de diverses manières, selon la sensibilité de chacun (source)

Concernant les animaux, l’allergie aux chats est la plus courante : elle provoque généralement des symptômes bénins, mais peut être aggravée en cas d’asthme ou d’autres troubles respiratoires 4.

Contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas les poils du félin qui sont en cause, mais une petite protéine produite principalement dans la salive et la peau de l’animal 6. Lorsque celui-ci se lèche, il répand ainsi cette substance sur son pelage.

 

Lors du toilettage, le chat dépose les protéines sur sa fourrure
Lors du toilettage, le chat dépose les protéines sur sa fourrure

La protéine incriminée se disperse donc dans tout l’habitat par l’intermédiaire des poils et des pellicules tombant naturellement. Comme elle est très volatile, elle se dépose sur les habits et les draps et y reste imprégnée pour plusieurs mois 8.

Il existe différents moyens pour limiter la quantité et la dissémination de ces allergènes au sein du foyer. Certaines races de chats, comme le Sibérien, produisent par exemple moins de cette fameuse protéine et seraient à priori mieux tolérés par les allergiques 13.

 

Malgré l'importance de sa fourrure, le sibérien est une race peu allergisante
Malgré l'importance de sa fourrure, le sibérien est une race peu allergisante (source)

Les chats nus sont tout aussi allergisants que les autres, mais la quasi absence de poils a pour avantage de ralentir la dispersion de l’allergène 15.

 

Les sphynxs produisent autant de Fel D 1 que les autres chats
Les sphynxs produisent autant de Fel D 1 que les autres chats (source)

D’autres méthodes pratiques sont préconisées, comme laver et brosser régulièrement le chat et lui interdire l’accès aux chambres. Toutefois, en cas d’intolérance importante, le meilleur moyen reste malgré tout de se séparer de son animal.

Sources

Sources internet

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Allergie

(2) http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/355-l-allergie-et-heredite

(3) http://www.ichv.ch/fr/ichv/DocumentationDoc/LISTE_ALLERGENES_ICHV_20071_F_D.pdf

(4) http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/allergies/11_les-allergies-aux-animaux.php3

(5) http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2002/sem02/mag0802/dossier/sa_5777_allergies_zoo_animaux.htm et http://www.essentielsante.net/ebn.ebn?pid=23&site=8&uid=documentess_5539&rub=241

(6) http://www.linternaute.com/science/biologie/est-ce-que/07/allergie-chat/allergie-chat.shtml

(7) http://www.pictures-of-cats.org/cat-allergen-fel-d1.html (anglais)

(8) http://www.linternaute.com/sante/allergie/vivre-avec/chats/allergie-chats.shtml

(9) http://en.wikipedia.org/wiki/Fel_d_1 (anglais)

(10) http://symptomes-solutions-allergies.com/allergies/allergie-aux-animaux/allergie-aux-chats

(11) http://science.howstuffworks.com/environmental/life/zoology/mammals/hypoallergenic-cat1.htm

(12) http://www.pediatre-online.fr/allergies/allergie-aux-chats-les-expositions-moderees-sont-les-plus-sensibilisantes/ et http://www.chatsderace.com/doc/sante/allergies.php

(13) http://fr.wikipedia.org/wiki/Sib%C3%A9rien#Sant.C3.A9

(14) http://www.allerca.com/html/hypoallergenic.html

(15) http://fr.wikipedia.org/wiki/Sphynx#Sant.C3.A9

(16) http://www.e-chats.net/articles-15-2/une-solution-a-l-allergie-aux-poils-de-chats.html

(17) http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhinite_allergique/sa_7607_rhinite_desensibilisation_mal.htm

--> voir ici pour les sources bibliographiques