Pourquoi a-t-on de la fièvre ? - 5.0 out of 5 based on 5 votes

Vote utilisateur: 5 / 5 5

Évaluation : Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives / 5 votes
 

réponse simple

Réponse simple :

La température moyenne du corps humain se situe aux alentours de 37 °C. Cette valeur varie au cours de la journée selon de nombreux facteurs, comme l’activité physique et le cycle menstruel2.

 

La fièvre se traduit par une température corporelle trop élevée
On utilise en général un thermomètre pour mesurer la température corporelle d'un individu

La fièvre se caractérise par une température corporelle anormalement élevée, généralement supérieure à 37.6 °C 4. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une réaction normale de l’organisme face à une infection : lorsque les microbes pénètrent à l’intérieur d’un individu, ils se heurtent à la présence de globules blancs qui libèrent différentes substances pour mettre le corps en alerte5.

Certains de ces produits atteignent le cerveau, qui va alors modifier la température de l’organisme par le biais de divers signaux nerveux : les muscles se contractent (provoquant des « frissons »), le métabolisme augmente, la transpiration diminue, etc…7

 

Même à faibles températures, la fièvre réduit la multiplication des agents pathogènes
En s'introduisant dans l'organisme, les agents infectieux engendrent une réaction immunitaire (source)

Cette augmentation de la chaleur corporelle permet au final de mieux lutter contre l’infection. Les globules blancs chargés d’éradiquer la menace sont en effet plus efficaces à des températures élevées alors que l’activité microbienne est au contraire ralentie1.

La fièvre fait donc partie du système de défense de l’organisme. Elle n’est nuisible qu'à partir de 41°C, où elle risque d’endommager le cerveau3.