Pourquoi les groupes sanguins sont incompatibles ? - 4.2 out of 5 based on 44 votes

Vote utilisateur: 4 / 5 44

Évaluation : Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives / 44 votes
 

réponse simple

Réponse simple :

Le sang contient une certaine quantité de globules rouges. A la surface de ces cellules se trouvent de petites molécules avec une forme bien spécifique : les antigènes.

L'appartenance à un groupe sanguin est déterminée par le type et la présence des ces antigènes. Il en existe deux sortes : A et B. Le groupe AB possède à la fois les antigènes A et B. A l’inverse, le groupe O n’en possède aucun1. Ces informations sont codées dans notre ADN.

gouttes de sang

Dès la naissance, notre système immunitaire détient des anticorps opposés aux antigènes que nous n’avons pas. Ces anticorps reconnaissent les antigènes étrangers et permettent leur destruction. Par exemple, un groupe sanguin A possédera des anticorps dirigés contre les antigènes B2.

 

Anticorps et antigènes des groupes sanguins
Tableau des groupes sanguins (source)

Les globules rouges du groupe O étant dépourvues d’antigènes, ils peuvent être transfusés à n’importe quel groupe. C’est pour cela que O est le donneur universel. Le groupe AB porte les deux antigènes et ne possède ainsi pas d’anticorps. Il est donc le receveur universel.

Un second système, le groupe Rhésus, s’additionne à ce premier cas. On est Rhésus positif (+) ou négatif (-) selon que l’on possède ou non l’antigène de ce système.

On peut voir sur ce tableau la compatibilité générale des groupes sanguins :

 

Compatibilité des groupes sanguins
Tableau de compatibilité sanguine (source)

Commentaires  

+1 #8 Intra-science 03-05-2018 00:58
Citation en provenance du commentaire précédent de Pilou :
Bonjour, je suis en troisième et je ne comprends pas une chose :
Le groupe O est dit "donneur universel" mais à condition que que l'on ne donne que les globules. Ce que je ne comprends pas c'est le "receveur universel", certes il ne possède pas d'anticorps mais il possède les deux antigènes A et B. Comment se fait-il qu'il puisse recevoir tous les groupes ? Prenons l'exemple du groupe A, ont transfère du sang de groupe A vers du AB, mais alors, les anticorps du groupe A (anti-B) vont forcément "s'accrocher" sur les antigènes du groupe AB !! Merci d'avance pour vos réponses.

C'est parce que lors d'une transfusion, on ne transfère effectivement que les globules rouges. Le plasma et les plaquettes sont séparés et conservés pour d'autres usages. Les anticorps se trouvent dans le plasma, ils ne sont donc pas transfusés et n'entrent pas en conflict avec les antigènes du receveur.

Cela étant, la transfusion de plasma existe et dans ce cas le problème se pose en sens inverse des transfusions classiques de globules rouges. Cependant, les effets de l’incompatibilité sont paraît-il moins graves, car les anticorps transfusés vont réagir avec d'autres structures avant de s'attaquer aux globules du receveur. Jetez un oeil à cet article : toutsurlatransfusion.com/.../. ..
Citer
0 #7 Pilou 02-05-2018 15:11
Bonjour, je suis en troisième et je ne comprends pas une chose :
Le groupe O est dit "donneur universel" mais à condition que que l'on ne donne que les globules. Ce que je ne comprends pas c'est le "receveur universel", certes il ne possède pas d'anticorps mais il possède les deux antigènes A et B. Comment se fait-il qu'il puisse recevoir tous les groupes ? Prenons l'exemple du groupe A, ont transfère du sang de groupe A vers du AB, mais alors, les anticorps du groupe A (anti-B) vont forcément "s'accrocher" sur les antigènes du groupe AB !! Merci d'avance pour vos réponses.
Citer
+1 #6 Intra-science 27-11-2016 21:29
Citation en provenance du commentaire précédent de soul :
svp pour quoi le o est un donneur universel malgré qu'il y a des anticorps anti A et anti B ? il se fait pas une agglutination?

Bonjour,

C'est une bonne question. Les différents composants du sang sont en premier lieu séparés avant d'être perfusés. Les anticorps ("immunoglobuline") se trouvent dans le plasma, et les antigènes sont quant à eux à la surface des globules rouges.
On peut donc injecter un "concentré de globules rouges" (CGR) pour éviter que les anticorps du donneurs arrivent dans l'organisme du receveur.

En pratique on préfère faire des tests exhaustifs pour que la compatibilité sanguine du donneur et du receveur soit idéale. Le groupe O est donné plutôt dans les cas d'urgence.

Dans d'autres situations le plasma (traité au préalable) est aussi perfusé, par exemple pour aider à lutter contre des maladies lorsque le receveur ne peut pas produire rapidement ses propres anticorps.
Citer