Bulles enflammées : détail de l'expérience

 

Retour à la présentation Préface et évaluation de l'expérience.

 Informations pratiques Guide pas à pas pour reproduire cette expérience.

 

Résumé thématique

Sommaire

  1. Préparation
  2. Déroulement
  3. Explications
  4. Précautions

En matière de produits, cette expérience ne requiert que de l’eau, du savon et du gaz à briquet (butane ou propane). Une source d'allumage est également requise, ainsi qu'une cuillère et un récipient de type boite en plastique.

Du savon, de l'eau et du gaz à briquet (butane) : des produits simples et accessibles
Du matériel simple et accessible (agrandir l'image)

Le récipient est rempli d’eau jusqu’à la moitié, puis l’on ajoute une bonne quantité de produit vaisselle (cf vidéo ci-dessous). Après avoir mélangé doucement la mixture, on introduit le gaz de façon à produire suffisamment de bulles.

Ces bulles sont ramassées sur le plat de la main, qui est elle-même orientée légèrement vers le haut pour que les flammes puissent monter sans encombre. On allume ensuite les bulles depuis le côté pour amorcer la combustion.


Le butane s'enflamme, mais laisse la main indemne (agrandir l'image)

Vidéo récapitulative (© AE)

Lorsque les bulles sont récupérées, elles déposent sur la main une fine pellicule d’eau. La combustion du butane étant très brève, cette membrane est suffisante pour absorber l’énergie dégagée par les flammes. Les molécules d’eau passent donc sous forme gazeuse et la peau est protégée des brûlures.

Le gaz à briquet est à la fois léger et facilement inflammable. Lorsqu’il brûle, il est entraîné vers le haut sous l’effet de la température. La réaction a donc l’air impressionnante, mais la majorité des flammes ne restent heureusement pas en contact avec la peau.


Le feu a beau ne pas causer de brûlures, ne soyez pas surpris par l'élévation de la température (agrandir l'image)

Voici la réaction de combustion complète du butane ; identique à celle survenant avec un briquet :

2 C4H10 + 13 O2 --> 8 CO2 + 10 H2O
Butane + oxygène --> dioxyde de carbone + eau

Comme le combustible est très volatil, la moindre brise peut dévier les flammes et causer des brûlures. D’où la nécessité de pratiquer cette expérience à l’intérieur.

Avant d’allumer les bulles, la main doit être tenue éloignée de la tête et être inclinée vers le haut. Si elle est maintenue horizontale, certaines flammes peuvent remonter en direction du poignet.


Illustration des différents problèmes rencontrés (agrandir l'image)

Notez qu’aucune brûlure grave n’est à craindre tant que de petites quantités de bulles sont utilisées, mais le feu peut tout de même roussir quelques poils…

 

Retour à la présentation Préface et évaluation de l'expérience.

 Informations pratiques Guide pas à pas pour reproduire cette expérience.