Pourquoi l'eau bout plus vite en montagne ? - 2.6 out of 5 based on 5 votes

Vote utilisateur: 3 / 5 5

Évaluation : Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives / 5 votes
 

réponse simple

Réponse simple :

Les matériaux peuvent se trouver sous forme solide, liquide ou gazeuse. La différence entre ces trois états est principalement due à la disposition des molécules.

Dans un solide, les molécules sont très proches les unes des autres, ce qui donne un aspect immobile et résistant au matériau. Dans un liquide, les molécules sont un peu plus distantes et dans les gaz elles sont très éloignées1.

 


(actualisez la page (F5) si l'animation est lente)

Ces différentes distances sont influencées par la chaleur du matériau et la pression de son environnement. Plus une matière est chauffée, plus ses molécules seront agitées et finiront par se détacher les unes des autres. A l'inverse, plus la pression est forte, plus les molécules seront compressées et liées les unes au autres2.

Ainsi, quand on chauffe de l'eau, les molécules s'agitent petit-à-petit. Lorsque la température d'ébullition est atteinte, elles possèdent suffisamment d'énergie pour s'échapper dans l'atmosphère. Hors, si la pression est élevée, elles auront besoin de plus d'énergie pour vaincre la force de l'air et s'échapper du liquide.

 


(actualisez la page (F5) si l'animation est lente)

La pression étant moins élevée en montagne qu'en plaine, l'eau a besoin d'être chauffée moins longtemps pour avoir assez d'énergie pour s'évaporer3.