Témoignage : élevage de tritons alpestres

Informations techniques:

 

--> Nous vous rappelons que la détention d'animaux sauvages est est interditeLa plupart des amphibiens sont désormais protégés en France. Si vous choisissez d'outrepasser cet avertissement, veuillez lire avant tout le préavis concernant les expérience zoologiques <--

 

Sommaire

  1. Matériel
  2. Mise en place
  3. Entretien
  4. Durée
  5. Problèmes
  6. Remarques

Matériel (sommaire)

- Grand bac étanche (style aquarium) pour les adultes

- Petite passoire à thé ou épuisette pour manipuler les larves

- Pincette pour manipuler les oeufs (optionnelle)

- Autre bac pour mettre les oeufs après la ponte

- Autre bac pour mettre les larves après éclosion

- Végétation (si possible aquatique, ou brins d'herbe)

- Nourriture vivante pour les larves (à commander, à prélever dans la vase d'un étang/rivière ou à acheter dans un magasin d'aquariophilie) : vers de vase (larves de moustique), tubifex, vers grindal,...

- Vers de vase congelés (à acheter en animalerie) (optionnel)

 


Les vers de vase achetés en animalerie se présentent sous la forme de petits cubes congelés

Mise en place (sommaire)

Informations de base :

- La première étape de l'élevage est de trouver où vous allez prélever les tritons ou les oeufs. Ils ne se trouvent pas dans tous les étangs et il vaut mieux prévoir un certain laps de temps pour en chercher avant la période de ponte. L'idéal est de chercher à partir de début mars et de prélever les spécimens quelques jours avant la fin du mois. La ponte commence généralement en avril.

 


Les tritons ne se reproduisent pas dans toutes les mares

- Il est difficile de trouver des oeufs de triton directement dans un étang (au vu de leur répartition et de la visibilité réduite), c'est pourquoi il est conseillé de capturer quelques femelles et un mâle afin de contrôler la ponte en captivité.

- Les femelles se distinguent facilement des mâles par leur forme et leurs couleurs. Elles sont plus volumineuses que les mâles et sont de teinte verdâtre alors que ceux-ci sont plutôt bleutés. Ils possèdent également une petite crête et une bande bleue nettement visible sur leurs flancs.

 


Une femelle (en haut) et un mâle


Un mâle (au centre) et deux femelles

- Une fois les tritons récupérés, placez-les dans un bac rempli d'eau (celle du robinet peut convenir, mais cela limite la présence de nourriture) à la même température que celle de l'étang. Placez dans votre bac des brins d'herbe afin que les femelles puissent y déposer leurs oeufs.

 


Les tritons sont placés dans un grand récipient

- Faites attention à ce que votre bac reçoive assez du lumière, mais ne se retrouve pas en plein soleil durant la journée. Veillez également à ce que la température ne soit pas trop élevée dans la pièce en question.

- Les tritons ne mangent pas la nourriture artificiel (flocons), ni les têtards, mais ils peuvent manger les oeufs de grenouilles et éventuellement les vers de vase congelés (disponibles en animalerie). L'idéal est de mettre de la nourriture vivante achetée ou commandée dans un magasin d'aquariophilie (vers de vases, tubifex, vers grindal,...). Vous pouvez également mettre des algues non lavées dans votre bac afin que les tritons puissent manger les insectes et vers qu'elles contiennent. Renouvelez ces algues tous les jours pour une source constante de nourriture.

 

Pour mieux faire :

- Prenez deux femelles et un mâle pour optimiser la ponte sans nuire à la population de l'étang où vous effectuez le prélèvement.

- Si possible, aménagez un bac avec des plantes aquatiques prises dans l'étang de capture.

 

Entretien (sommaire)

Informations de bases :

- Changez l'eau des adultes tous les 4-5 jours, ou dès que les excréments et restes de nourriture s'y accumulent.

- Les femelles pondent peu d'oeufs par jour et les disposent un à un sur les brins d'herbe qu'elles replient ensuite délicatement. Les oeufs mesurent à peine 2 millimètres, il sont noirs au centre et entourés d'une membrane transparente.

 

Embryon de triton alpestre
Les oeufs sont collés dans la végétation (celui d'en bas est en cours de développement)

- Lorsqu'un oeuf est pondu, déplacez-le délicatement avec son support dans un nouveau bac rempli d'eau. De cette manière, vous pourrez mieux suivre son évolution et éviter qu'il ne soit mangé par les adultes.

- Lorsque la ponte est clairement terminée, relâchez les adultes dans leur étang d'origine.

- Au moment où les premières larves éclosent, mettez-les dans un bac à part des oeufs en développement. Le bac doit contenir de l'eau d'étang et des algues non lavées afin que des daphnie et autres animaux s'y trouvent. Ils serviront de nourriture au larves.

 


Les daphnies sont de minuscules crustacés que l'on trouve dans les eaux stagnantes (étangs, lacs,...)

- Pour manipulez les larves, utilisez une petite passoire à thé ou une épuisette pour ne pas les blesser.

- Changez l'eau des larves tous les 2 jours afin de renouveler les algues et les animaux qu'elles contiennent et pour maintenir une certaine hygiène. Attention à ce que la température ne soit pas trop différente du bac initial.

- Lorsque les larves ont environ une semaine, vous pouvez introduire des vers de vase congelés dans l'eau afin que vos protégés aient suffisamment à manger. Si votre bac est surpeuplé, relâchez une partie des individus.

- Il est préférable d'introduire rapidement de la nourriture vivante dans le bac (larves de moustiques, tubifex, vers grindal,...), car les larves finiront sans doute par dédaigner les vers congelés. Vous pouvez vous procurer ces vers dans des magasins d'aquariophilie ou les commander en ligne.

- Vous pouvez bien sûr aller chercher vous même les larves de moustiques et autres vers directement dans un étang. Pour ce faire, procurez-vous une petite épuisette, un bac de transport, une pincette et de l'anti-moustiques. Cherchez un étang ou une rivière à eau stagnante où de la vase et des feuilles se sont accumulées au fond ; plongez votre épuisette dans la vase et commencer à récolter les vers dans votre bac à l'aide de la pincette. Plus la zone est infestée de moustiques (typiquement en forêt), plus vous avez de chance de trouver des larves dans l'eau.

 

Des larves de moustique (appellées aussi parfois vers de vase), rouges et blanches
Larves de moustiques blanches et rouges et des petites puces d'eau trouvées dans une rivière(agrandir l'image)

- Lorsque les larves ont 3 mois, ou même avant si vous voyez qu'elles muent, vous devez impérativement leur proposer des endroits émergés pour qu'elles puissent sortir de l'eau. L'idéal est un terrarium disposant d'une partie terrestre et d'une partie aquatique, mais momentanément vous pouvez simplement  mettre un nénuphar en flottaison dans leur bac.

 

Un jeune triton qui sort de l'eau
Les jeunes tritons sortent de l'eau et s'aventurent sur la terre ferme (agrandir l'image)

- Avec l'arrivée de la phase terrestre, la nourriture doit également changer. Mettez sur la partie émergée des petits insectes et mollusques : araignées, cloportes, vers de drosophiles, vers de terreau, petites limaces, etc... La taille des proies devra s'adapter à la croissance des amphibiens.

- Laissez toujours à disposition de l'eau, de la nourriture aquatique et humidifiez quotidiennement la partie terrestre de votre bac.

- En hiver les tritons hibernent, mais je n'ai personnellement pas testé cette période. Veillez dans tous les cas à laissez suffisamment de nourriture et d'eau à disposition.

 

Durée (sommaire)

- Expérience de base (Ponte et observation des larves jusqu'à la phase terrestre) :

Durée : 3 mois

Attention requise : ~ 2h30 par semaine. Cette valeur est une moyenne répartie à titre indicatif sur toute la durée de l'expérience.

- Expérience élaborée (Reproduction des adultes, ponte, observation des larves, observation de la phase terrestre jusqu'au stade adulte...) :

Durée : 8 mois à 1 an

Attention requise : ~ 2h30 par semaine. Cette valeur est une moyenne répartie à titre indicatif sur toute la durée de l'expérience.

- Expérience illustrée (film, photos, prises de notes,...) :

Durée : 1 an

Attention requise : ~ 5h par semaine. Cette valeur est une moyenne répartie à titre indicatif sur toute la durée de l'expérience.

 

Problèmes (sommaire)

Je ne trouve pas de tritons :

- Cherchez plutôt dans de petits étangs isolés.

- Si vous ne savez pas s'il y a des tritons ou non dans une mare, installez-vous sur l'une des berges et attendez silencieusement. Au bout de 2-3 minutes, les tritons remontent généralement à la surface pour respirer.

- Écartez doucement la végétation tapissant le fond de l'étang (feuilles,...) afin de chercher les amphibiens. Attention à ne pas remuer la vase pour éviter de troubler l'eau.

Mes tritons ne pondent pas :

- Attendez au moins deux semaines avant d'aboutir à cette conclusion.

- Laissez les tritons seuls durant la journée, ils ne doivent pas sentir votre présence.

- Mettez suffisamment de brins d'herbes dans votre récipient.

- Les oeufs sont peu visibles et peuvent ressembler à des excréments. Regardez les brindilles pliées pour voir leur présence.

Mes larves ne grossissent pas :

- Vérifiez que vos larves aient assez de nourriture : mettez d'avantage d'algues non lavées, d'eau d'étang et donnez-leur des vers de vase congelés.

- Veillez à ce que de la nourriture vivante s'y trouve (vous devez voir des vers et autre bêtes bouger dans l'eau et les algues).

- Renouvelez complètement l'eau et les algues tous les 2 jours.

Mes larves meurent :

- Il s'agit en général d'un problème alimentaire, reportez-vous au point précédent.

- Si vos larves flottent sur le dos, changez complètement votre eau et vos algues, il peut s'agir d'un problème d'hygiène.

- Relâchez quelques larves en cas de surpopulation.

- Si vos larves sont proche de la phase terrestre (entre 2,5 et 3 mois), soyez certains d'avoir mis à disposition des points d'appui pour qu'elles puissent sortir de l'eau.

Mes larves cèdent au cannibalisme :

- Il s'agit en général d'un problème alimentaire ou de surpopulation, reportez-vous aux points ci-dessus.

- Séparez vos larves dans des bacs distincts.

 

Remarque(s) (sommaire)

Il peut être difficile de trouver des tritons.

Il est intéressant d'observer le développement des oeufs et des larves.

 

--> Nous vous rappelons que la détention d'animaux sauvages est interditeLa plupart des amphibiens sont désormais protégés en France. Si vous choisissez d'outrepasser cet avertissement, veuillez lire avant tout le préavis concernant les expérience zoologiques <--

 

--> Retour à la présentation <--

--> Voir le compte rendu <--