Salamandre tachetée

Date d'observation : le 06 octobre 2014.

Lieu : Renens (VD), Suisse.

 

Un soir, après une averse, mon conjoint et moi sommes allés courir dans la forêt. Nous sommes tombés pour la première fois sur des salamandres tachetées (salamandra salamandra) : un adulte et un juvénile arrêtés au beau milieu de notre chemin.

 

Un adulte et un bébé salamandre terrestre dans une forêt suisse
Les adultes ne restent pas avec leurs petits, ceux-ci se sont surement rencontrés par hasard (agrandir l'image)

Ce juvénile ne mesure que 3-4 cm, il est sorti de l'eau il y a peu.
Le jeune ne mesure que 3-4 cm, il est sorti de l'eau il y a peu (agrandir l'image)

Une salamandre terrestre, aussi appelée salamandre de feu, ou salamandre commune
L'adulte mesure une quinzaine de cm, mais impossible de différencier son genre à cette période de l'année (agrandir l'image)

Tous comme les crapauds, les salamandres possèdent des glandes parotoïdes qui sécrètent une toxine à base d'alcaloïdes à la surface de leur peau. Les deux glandes les plus volumineuses sont situées à l'arrière des yeux, de chaque côté de la tête.

 

La salamandre possède des glandes parotoïdes qui sécrètent un poison à base d'alcaloïdes à la surface de leur peau.
De petits trous noirs indiquent l'emplacement des glandes (agrandir l'image)

La salamandre possède des glandes parotoïdes qui sécrètent un poison à base d'alcaloïdes à la surface de leur peau.
Les glandes sont de part et d'autre de la tête (agrandir l'image)

Ce poison peut irriter la peau et être dangereux en cas d'ingestion, nous avons donc pris soin de porter des gants lors de nos manipulations.

 

Une salamandre terrestre, aussi appelée salamandre de feu, ou salamandre commune
La toxine peut aller jusqu'à tuer les animaux de compagnie qui s'y attaqueraient (agrandir l'image)

Les taches jaunes des juvéniles changent encore de disposition en grandissant
Les taches jaunes des juvéniles changent encore de disposition en grandissant (agrandir l'image)

La salamandre commune est toxique et très répandue en europe. Ici dans une forêt en Suisse, dans le canton de Vaud
La salamandre émet de petits claquements lorsqu'elle est stressée (agrandir l'image)

Ce juvénile mesure 3-4 cm et est sorti de l'eau il y a peu
Leur peau est humide et gluante (agrandir l'image)

Nous plaçons les amphibiens dans une grande bassine le temps de cette séance photo, en prenant garde de ne pas trop les stresser en les manipulant.

 

En Suisse, la salamandre est un amphibien rare et protégé
Le bac est aménagé avec les éléments des environs (agrandir l'image)

Une salamandre terrestre, aussi appelée salamandre de feu, ou salamandre commune
La salamandre n'est pas très à l'aise, mais elle ne restera dans le bac que quelques minutes (agrandir l'image)

Une salamandre terrestre, aussi appelée salamandre de feu, ou salamandre commune
ses pattes gluantes adhèrent facilement aux parois en plastique (agrandir l'image)

Une fois la nuit tombée, nous relâchons les animaux à l'endroit exact de leur capture. Ils reprennent leur chemin d'une démarche lente.

 

Une salamandre commune dans une forêt européenne (Suisse, Vaud)
Ce sont des animaux très lents, malgré l'imminence du danger (agrandir l'image)

Une salamandre de feu dans une forêt Suisse : elles sortent à la tombée de la nuit, après la pluie.
Elle ne semble pas me voir... ou alors elle ne s'en inquiète pas ? (agrandir l'image)

Ce juvénile est sorti de l'eau récemment. Il vit dans les forêts européennes.
J'utilise une lampe de faible puissance pour compenser la tombée de la nuit (agrandir l'image)

Les salamandres aiment l'humidité ; elles sortent souvent le soir après la pluie
La petite salamandre repart dans son élément (agrandir l'image)

Vidéo de leurs déplacements (© IS)

Commentaires  

+5 #1 Nadia 13-03-2015 15:42
Intéressant et joliment imagé ! Bravo !
Citer