Témoignage : soin des hérissons
(Hérisson européen)

Compte rendu

Retour à la présentationPréface et évaluation de l'expérience.

 Informations techniques Protocole et matériel utilisé.

 

--> Nous vous rappelons que la détention d'animaux sauvages est interdite.Depuis 2007 les hérissons européens sont protégés en FranceSi vous choisissez d'outrepasser cet avertissement, veuillez lire avant tout le préavis concernant les expérience zoologiques <--

Résumé thématique

Sommaire

  1. Habitat
  2. Croissance
  3. Comportement
  4. Alimentation
  5. Reproduction
  6. Libération
  7. Difficultés rencontrées

Lors de cette période, j'ai récupéré deux hérissons dont l'ai pris soin durant l'hiver avant de les remettre en liberté : le premier était un orphelin trouvé dehors en pleine journée, et le second (quelques mois plus tard) était une femelle atteinte de vers pulmonaires.

Une fois le premier hérisson récupéré, je le place en quarantaine dans un bac aux bords élevés que je couvre avec un linge. Je pose un collier anti-puces à l'intérieur ainsi qu'un peu d'eau et de pâtée pour chat. Après la nuit, je lui donne un bain avec précaution pour vérifier qu'il soit débarrassé de ses parasites externes (tiques et puces) et je lui donne un vermifuge recommandé par mon vétérinaire. Ne possédant malheureusement pas de jardin, je le transvase ensuite dans un bac aménagé avec des copeaux de chanvres et un abri, sur les conseils d'un refuge de ma région.

Le second hérisson, récupéré à quelques mois d'écart, passe par le même cycle. Lorsqu'ils sont exempts de parasites, je les déplace dans un enclos plus vaste avec des bords élevés. Plusieurs bâches sont utilisées sur le sol et les bords pour atténuer le bruit des grattages nocturnes.


Il est difficile de trouver un enclos assez grand et dans lequel le hérisson ne fait pas trop de bruit (agrandir l'image)

Âgé de moins de trois semaines, le jeune hérisson possédait déjà la morphologie d'un adulte, mais en plus petit. Sa dentition était également inachevée (il avait davantage de difficulté à manger) et à ce stade ses piquants n'étaient pas aussi douloureux que ceux des adultes.

Je ne peux pas détailler la croissance des petits avant cet âge, mais un internaute a publié d'excellentes photos de cette période : voyez ces illustrations en bas de page, aux commentaires 20 à 22.


Le hérisson devient de plus en plus volumineux avec le temps (agrandir l'image)

Le jeune hérisson état plutôt craintif à notre approche : il devient nerveux et essaie de s'enfuir dès qu'il se sent observé. Il était très actif la nuit, creusant un peu partout dans son enclos.

Le second hérisson (adulte) est nettement moins peureux, mais souffle violemment pour défendre son territoire.

Il souffle violemment lorsqu'on le dérange (© IS)

Aucun des deux animaux n'appréciaient le contact, et ils se mettent naturellement en boule lorsqu'ils sont portés.

Lorsqu'ils disposent de suffisamment d'espace, ils sont plutôt propres et font en général leurs besoins dans une zone spécifique de l'enclos.

Sur les recommandations de plusieurs vétérinaires et centres de soin, je donne aux deux hérissons un mélange de pâtée à la viande (pour chien ou chat) et des morceaux de fruits (pommes ou bananes), auquel j'ajoute des vers de farine vivants. Pour un adulte, je donne en moyenne l'équivalent de une à deux boîtes par soir.


Le mélange est englouti en une fois, généralement à la tombée de la nuit

Ils sont particulièrement voraces et font beaucoup de bruit en mangeant. Il faut prendre garde à ne pas trop les nourrir afin qu'ils ne deviennent pas obèses (la graisse de leur ventre les empêche alors de se mettre correctement en boule). Les adultes mangent également des croquettes pour chat, il est possible d'alterner avec la pâtée afin de diminuer l'apport calorifique en cas de surpoids.

Remarquez le bruit peu ragoutant... (© IS)


Il se trouve que, par hasard, les deux hérissons récupérés étaient de sexes opposés.

Détermination du sexe chez les hérissons
Détermination du sexe des deux genres

Au début du printemps, avant leur libération (la température de ma pièce étant suppérieure à celle de l'extérieur), je laisse régulièrement les deux protagonistes ensemble afin d'observer leur comportement. Ils oscillent entre méfiance et curiosité, puis finissent par s'accoupler.

La femelle rejette violemment le mâle (© IS)


Les deux hérissons se tournent autour avec intérêt (© IS)


Ils seront tous deux libérés dans les semaines suivantes, lorsque le climat sera plus favorable.

Bien qu'ayant passé les mois d'hivers en captivité, les hérissons ont conservé leur instinct sauvage. Ils fouillent à la recherche de nourriture, attrapent des proies vivantes, s'habituent difficilement à la présence humaine, se mettent en boule et soufflent à notre contact. Leur libération se déroule donc sans le moindre encombre et sans inquiétude pour leur développement futur.

Ils ont été relâchés dans la même zone en Suisse : une région campagnarde avec de nombreux jardins et mollusques qui leur serviront de nourriture. Il s'agit du lieu d'origine où la femelle avait été récupérée. Le mâle provenait d'une ville qui me paraissait dangereuse et moins hospitalière.

Ils se sont tout de suite mis à explorer les environs avec aise et curiosité. Le plus jeune reniflait le sol puis léchait ses piquants, une façon, peut-être, d'intégrer les odeurs de ce nouvel environnement.

Plusieurs années plus tard, mon père (qui vit sur place) revoit régulièrement des hérissons dans son jardin. J'espère que ces deux-ci ont pu trouver leur place dans cet habitat.


Les deux libérations se sont très bien déroulées

Dans la nature, les hérissons sont de véritables nids à parasites. En général, un collier anti-puces et un bon vermifuge suffisent à les en débarrasser, mais dans certains cas il faut les ôter soi-même à la pincette...

Comme le bébé hérisson était sorti en pleine journée, j'ai eu peur que les mouches aient pondu entre ses piquants (c'est fréquent et dangereux). Heureusement, il n'y avait rien d'autre que des puces. Sur le second j'ai par contre dû enlever à la main des énormes tiques...

Une autre problématique surprenante est la vivacité et la débrouillardise dont font preuve les hérissons pour monter hors de leur enclos lors de leurs explorations nocturnes. Ils sont capables de soulever des planches et de grimper sur des bords en plastique, d'où la nécessiter de bien fermer les bacs durant la nuit, où de faire un enclos aux bords très élevés. Ils sont d'ailleurs particulièrement bruyants lorsqu'ils grattent les copeaux et les bâches.


De nombreux parasites se logent au sein des piquants

--> Nous vous rappelons que la détention d'animaux sauvages est interditeDepuis 2007 les hérissons européens sont protégés en FranceSi vous choisissez d'outrepasser cet avertissement, veillez lire avant tout le préavis concernant les expérience zoologiques <--

--> Retour à la présentation <--

--> Voir les informations techniques <--

Commentaires  

+1 #28 Intra-science 06-04-2015 03:00
Citation en provenance du commentaire précédent de MONARD :
J'ai créer en octobre dernier un abris pour hérisson [...] mais je ne sais pas si l'herisson aperçu par hazard il y a 1 semaine a pris pocéssion de cet abris, bien que les granulats pour chat que j'avait mis a proximité de l'entrée ont disparue, COMMENT PUIS JE SAVOIR SI CE CHASSEUR DE LIMACE A ADOPTER MON CADEAU?

Bonjour,

Étant donné qu'il est impossible de voir dans l'abris, une option pour vérifier la présence du hérisson serait d'observer les traces de sa présence. Continuez à lui donner de la nourriture de temps à autre ; vous verrez peut-être des déjections, et si vous restez dehors le soir, vous pouvez avoir la chance de le voir manger.

Si vous tenez absolument à savoir s'il utilise votre abri, vous pouvez toujours filmer l'entrée durant quelques heures la nuit afin de vérifier ses trajets...
Quoi qu'il en soit, il faudra lui laisser un peu de temps pour occuper les lieux. Les abris sont surtout utilisés lors des périodes d'hibernation ou d'élevage des petits.

Si vous voulez des conseils plus pointus, je vous recommande de contacter directement le sanctuaire des hérissons : forumnews.homeip.net/.../...
Ils sont spécialisés dans les soins aux hérissons et seront sans doute ravi de vous aider à optimiser vos aménagements.

Bonne continuation.
Citer
0 #27 MONARD 06-04-2015 00:58
J'ai créer en octobre dernier un abris pour hérisson avec des pavés de gré en essayant au maximum de faire en sorte que les couloirs menant aux 4 chambres ne permette pas au vent d'être perçu dans les litières; ce petit palace est couvert d'une tôle en guise de toiture qui elle même à été recouverte d'une couche de végétaux, de terre de jardin plein de racines fertile, de branches sur 60 cm d'épaisseure pour protéger du gel.
j'ai prévu 2 issues dissimulé du regrad de l'homme à ce terrier et ai aménagé les abords pour que l'herbe pousse haut et à l'écart de la circulation du jardin.
mais je ne sais pas si l'herisson aperçu par hazard il y a 1 semaine a pris pocéssion de cet abris, bien que les granulats pour chat que j'avait mis a proximité de l'entrée ont disparue, COMMENT PUIS JE SAVOIR SI CE CHASSEUR DE LIMACE A ADOPTER MON CADEAU?
Citer
+5 #26 Intra-science 12-06-2014 20:16
Citation en provenance du commentaire précédent de sylviee19130 :
bonjour, belles photos ! Chez nous 4 bébés sont dans notre garage ils ont été abandonnés là par leur mère alors on les nourris puis ils commencent à sortir. mais il est interdit de les détenir en cage . Il faut les relâcher dans la nature dès qu'ils font 250G en leur installant un nid dans le jardin mais ouvert , en les nourrissant jusqu'à ce qu'ils partent d'eux mêmes. Les nôtres trouvés à 150G et maintenant ils grandissent bien.

Bonjour,

merci pour votre témoignage, c'est étonnant que des petits soient ainsi abandonnés par leur mère.
Les hérissons bénéficient d'une protection totale en France, il est donc effectivement interdit de les séquestrer et de leur fournir des soins, et cela même momentanément. Pour vous qui avez un jardin ce n'est heureusement pas un grand problème.

Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à nous montrer des photos de ces petits avant qu'ils reprennent leur vie sauvage =)

Une bonne suite à vous et à ces jeunes hérissons.
Citer