Quelle est la différence entre un crapaud et une grenouille ?

Quelle est la différence entre un crapaud et une grenouille ? - 4.9 out of 5 based on 55 votes
Note utilisateur:  / 55
MauvaisTrès bien 

réponse simple

Réponse simple :

Comme pour le hibou et la chouette, la différence entre « crapaud » et « grenouille » n'est pas scientifique : il s'agit d'appellations populaires fondées sur des ressemblances physiques entre différentes espèces d'amphibiens1.

Dans le langage commun, on appelle « crapauds » certains amphibiens essentiellement terrestres dont la peau est sèche, épaisse et couverte de pustules2.

 

Les crapauds produisent un poison appelé bufotoxine
Un crapaud commun dans une forêt
 (agrandir l'image)

Les crapauds possèdent une peau sèche et rugueuse
La peau des crapauds est légèrement plus rugueuse que celle des grenouilles
 (agrandir l'image)

Ils possèdent à l'arrière de leur tête des glandes à venin qui forment des protubérances et sécrètent un poison dangereux en cas d'ingestion3. Les crapauds communs n'induisent en général que de légères irritations chez l'homme, mais les espèces exotiques peuvent être davantage toxiques.

 

Le crapaud rococo possède des glandes parotoïdes supplémentaires sur ses pattes postérieures
Le crapaud rococo possède deux glandes à venin supplémentaires sur ses cuisses
 (agrandir l'image)

D'autres critères se retrouvent chez la plupart des crapauds, comme leur museau arrondi, des pattes arrière courtes, une pupille horizontale et des œufs pondus sous forme de chapelets2, 4 et 5.

 

Bufo bufo en amplexus ; chez les anoures la reproduction est externe
Les couples de crapauds retournent vers un point d'eau pour pondre
11 (agrandir l'image)

Les grenouilles sont quant à elles couramment associées à certains amphibiens aquatiques, qui, contrairement aux crapauds, ont la peau plutôt lisse et visqueuse4 à 6.

 

Contrairement aux crapauds, les grenouilles sont aquatiques
Les grenouilles produisent un mucus qui préserve l'humidité de leur peau
7 (agrandir l'image)

Elles possèdent des pattes arrière longues et musclées, repliées en forme de « Z », ce qui rend leurs déplacements plus aisés que les crapauds4 et 5.

 

La couleurs des grenouilles rousses peut aller du rouge au vert
Les grenouilles possèdent des cuisses adaptées aux sauts
 (agrandir l'image)

De par leur mode de vie aquatique, elles peuvent passer davantage de temps sous l'eau et les palmures de leurs pattes arrière sont plus prononcées4 et 5.

 

Les grenouilles respirent en partie par la peau et peuvent rester longtemps sous l'eau
Contrairement aux crapauds, les grenouilles s'aventurent rarement loin des points d'eau (agrandir l'image)

Parmi les autres caractéristiques répandues chez les grenouilles, on retrouve des tympans particulièrement larges (cercles derrière les yeux) et la ponte d'œufs sous forme d'amas4 à 6.

 

Les grenouilles possèdent de larges tympans à l'arrière des yeux
Une grenouille verte dans son habitat naturel
 (agrandir l'image)

Amas d'oeufs d'une grenouille rousse, contrairement aux crapauds qui pondent en chapelets
Oeufs d'une grenouille rousse

Ces attributs sont bien sûr relatifs, car la classification entre « crapauds » et « grenouilles » ne suit pas les schémas évolutifs de ces espèces. On retrouve ainsi des « grenouilles » et des « crapauds » répartis dans différentes familles d'amphibiens, alors que de nombreuses espèces n'ont pour leur part aucune appartenance à l'une ou l'autre de ces catégories8.

 

Les dendrobates produisent un poison, la batrachotoxine, et indiquent leur toxicité par leurs couleurs vives
Les dendrobates sont un genre à part ; ni "grenouilles" ni "crapauds"
9 (agrandir l'image)

Les rainettes s'agrippent à la végétation grâce à leurs orteils collants
Il en va de même pour ces espèces arboricoles que l'on nomme communément "rainettes" 
10 (agrandir l'image)

Pour ceux qui en doutent encore, le crapaud n'est donc pas le mâle de la grenouille, il s'agit bien de différentes espèces que le langage populaire a regroupées en fonction de leur apparence.

 

 

Vous souhaitez davantage de précisions ? Lisez l'onglet "réponse avancée" en début d'article.

 

réponse avancée

Réponse avancée :

Les termes « grenouilles » et « crapauds » sont tous deux des noms vernaculaires fondés sur des similitudes physiques plutôt que sur de réels critères taxinomiques1. Il en va de même pour d'autres appellations communes, comme les rainettes10, les dendrobates et les xénopes12. Ces dénominations font toutes références à des espèces de l'ordre des « anoures », l'un des trois groupes constitutifs de la classe des amphibiens14 :

 

La classe des amphibiens contient l'ordre des anoures, celui des urodèles et les cécilies
Les anoures sont de loin l'ordre prédominant chez les amphibiens
 (sources multiples)

Là où le langage populaire répertorie grossièrement quatre ou cinq types d'anoures, il faut savoir que cette classe se subdivise en plusieurs dizaines de familles, aboutissant elles-mêmes sur des centaines de genres ! Impossible, donc, de classer toutes ces espèces en « grenouilles » et « crapauds », mais je vais néanmoins énoncer les principales caractéristiques que partagent ces différents groupes dans la culture populaire :

 

1. Les crapauds

2. Les grenouilles

3. Les rainettes

4. Les dendrobates

5. Les xénopes

 

 

Les crapauds :

 

D'un point de vue taxinomique, la plupart des espèces appelées « crapauds » appartiennent à la famille des Bufonidae, et plus précisément au genre Bufo15 et 16. Ils partagent, pour la majorité, les attributs suivants :

    • Un mode de vie essentiellement terrestre, hormis en période de reproduction. De ce trait découlent une réserve de graisse importante (corps gras inguinal) ainsi qu'une peau plus résistante à la déshydratation17.

 

Bufo bufo en amplexus ; chez les anoures la reproduction est externe
Un couple de crapauds communs en amplexus ; ils se dirigent vers un point d'eau
 (agrandir l'image)

    • Une peau sèche, épaisse et pustuleuse2.

 

Les crapauds possèdent une peau sèche et rugueuse
La peau des crapauds est d'apparence plus rugueuse que celle des grenouilles
 (agrandir l'image)

    • A l'arrière des yeux, de part et d'autre de la tête, deux glandes à venin dites « glandes parotoïdes18 » qui libèrent une neurotoxine dangereuse en cas d'ingestion (surtout chez les espèces exotiques). Cette substance, la bufotoxine, a pour objectif de protéger l'animal contre les prédateurs et d'isoler sa peau des infections fongiques et bactériennes3.

 

Les crapauds produisent un poison appelé bufotoxine
Un crapaud commun (bufo bufo) aux glandes parotoïdes bien visibles
 (agrandir l'image)

Le crapaud rococo possède des glandes parotoïdes supplémentaires sur ses pattes postérieures
Le crapaud rococo possède des glandes à venin supplémentaires sur ses pattes postérieures
 (agrandir l'image)

    • Un museau arrondi, dépourvu de dents, ainsi qu'une pupille horizontale (à l'exception du crapaud accoucheur)2.
    • Des pattes arrière courtes, terminées par des doigts peu palmés. Les crapauds ont une faculté de saut limitée et une vitesse de déplacement lente2, 4 et 5.

 

Les crapauds ont des pattes courtes et une peau rugueuse
Les pattes des crapauds sont difficilement adaptées aux grands sauts
 (agrandir l'image)

Après la métamorphose, les anoures sont entièrement formés mais de petite taille
A développement égal, les pattes postérieures des jeunes grenouilles sont bien plus efficaces

 

Les grenouilles :

 

Par opposition aux crapauds, on appelle communément « grenouilles » les anoures dotés des caractéristiques suivantes :

    • Un mode de vie essentiellement aquatique, marqué par des pattes arrière plus palmées que celles des crapauds19 et 20.

 

Contrairement aux crapauds, les grenouilles sont aquatiques
Les grenouilles passent l'essentiel de leur temps dans l'eau
 (agrandir l'image)

Les grenouilles respirent en partie par la peau et peuvent rester longtemps sous l'eau
Une grenouille rousse tapie au fond d'un étang
 (agrandir l'image)

    • Une peau fine, humide et plutôt lisse. Le mucus produit à sa surface lui donne un aspect « gluant » au toucher, il permet notamment à la peau de rester humide afin de permettre les échanges gazeux7.
    • Des pattes longues et musclées, repliées sous leur corps4 et 5.

 

La couleurs des grenouilles rousses peut aller du rouge au vert
Comparez la musculature à celles des crapauds
 (agrandir l'image)

Les cuisses des grenouilles sont très musclées
Les grenouilles sont capables de faire de puissants sauts et de nager rapidement
 (agrandir l'image)

    • Des tympans particulièrement larges et visibles, situés à l'arrière des yeux6 et 21.

 

Les grenouilles possèdent de larges tympans à l'arrière des yeux
Une grenouille rieuse dans son milieu naturel
 (agrandir l'image)

Les grenouilles possèdent de larges tympans et une peau lisse
Les tympans sont des cercles de la même taille que les yeux
 (agrandir l'image)

La plupart des « grenouilles » appartiennent au genre Rana, inclus dans la famille des Ranidae1.

 

Les rainettes :

 

Catégorie certes moins répandue, mais toujours aussi peu représentative d'un point de vue scientifique. Les « rainettes » sont des anoures répartis dans les différents genres de la famille des Hylidae10. Elles se caractérisent par les traits suivants :

    • Un mode de vie arboricole (sauf certaines espèces comme la rainette grillon), ce qui se traduit par des orteils adhésifs en forme de ventouses4, 10 et 22.

 

Les rainettes s'agrippent à la végétation grâce à leurs orteils collants
Les rainettes s'agrippent aux feuilles grâce à leurs orteils collants
 (agrandir l'image)

l'agalychnis lemur, appelée aussi Hylomantis lemur, se camoufle habilement dans son environnement
Dans cette position, l'agalychnis lemur se confond parfaitement avec les feuilles
 (agrandir l'image)

    • Une peau lisse et des yeux tournés vers l'avant10 et 22.

 

Cette rainette est appelée "White's tree frog" car elle a une vie arboricole
Cette grosse rainette de White a la peau parfaitement lisse
 (agrandir l'image)

    • Une taille généralement inférieure aux anoures terrestres6.
    • Chez la plupart des espèces, une couleur verte et des yeux dorés22.

 

Cette rainette produit de la cire pour conserver son humidité, c'est pourquoi elle se nomme en anglais "Waxy monkey tree frog"
La couleur verte facilite le camouflage des rainettes : ici l'espèce phyllomedusa sauvagii
 (agrandir l'image)

A cause des aspérités de sa peau, cette rainette est appelée "granular glass frog"
Une petite rainette appelée ironiquement "grenouille" de verre (Cochranella granulosa)
 (agrandir l'image)

 

Les dendrobates :

 

Pour une fois, il ne s'agit pas d'un nom vernaculaire : cette dénomination fait référence à un genre du même nom inclus dans la famille des Dendrobatidae23. Les dendrobates sont des grenouilles toxiques aux couleurs vives, reconnaissables aux attributs suivants :

    • Une petite taille (2 à 6 cm)9.
    • Une peau lisse et recouverte d'un poison à base d'alcaloïdes (la batrachotoxine), produit grâce aux insectes composant leur alimentation. En captivité, ces espèces perdent leur toxicité car elles n'ont plus accès aux mêmes nutriments9 et 24.
    • Une vie terrestre dans la forêt tropicale humide.
    • Des teintes très vives, variables d'une espèce à l'autre24.

 

Les dendrobates produisent un poison, la batrachotoxine, et indiquent leur toxicité par leurs couleurs vives
Les dendrobates sont souvent élevés en tant qu'animaux d'ornement (ici un dendrobates auratus)
 (agrandir l'image)

Les dendrobates produisent un poison, la batrachotoxine, et indiquent leur toxicité par leurs couleurs vives
Les teintes vives sont très variables au sein même d'une espèce (encore un dendrobates auratus)
 (agrandir l'image)

Les dendrobates produisent un poison, la batrachotoxine, et indiquent leur toxicité par leurs couleurs vives
Ici un dendrobates azureus
 (agrandir l'image)

 

Les xénopes :

 

Ce dernier nom vernaculaire qualifie plusieurs espèces d'anoures strictement aquatiques réparties dans la famille des Pipidae12.

    • Des pattes arrière musclées et entièrement palmées12 et 25.
    • Une taille comprise entre 4 et 19 cm13.
    • La présence d'une ligne latérale ; un organe sensoriel permettant de détecter les vibrations de l'eau (comme chez les requins)26.
    • Une peau lisse, un corps aplati et un museau pointu dépourvu de langue13.

 

Les xénopes sont utilisés en aquariophilie et pour la recherche médicale
Xenopus laevis, auteur : Brian Gratwicke (agrandir l'image)

Précisons qu'il existe de nombreuses exceptions pour toutes ces catégories, car ces définitions sont fondées non seulement sur des critères morphologiques relatifs, mais également sur les spécificités de la langue française. En anglais, par exemple, si la différenciation entre grenouille (frog) et crapaud (toad) existe bel et bien, elle n'inclut pas les mêmes espèces que les classements francophones27. Ainsi ces deux groupes, de même que les rainettes (tree frog) et les dendrobates (poison dart frog) se retrouvent répartis dans différentes familles d'amphibiens, alors que de nombreuses espèces n'ont pour leur part aucune appartenance à ces catégories.

 

Les anoures sont aussi diversifiés que les biomes où ils se répartissent
Les anoures sont aussi diversifiés que les biomes où ils se répartissent
 (agrandir l'image)

Une méthode plus fiable pour reconnaître une espèce est d'écouter le chant émis par les mâles durant la période de reproduction Voyez par exemple ici un choeur formé en majorité par des grenouilles rieuses (appelées souvent "grenouilles vertes") :

 

Chant de grenouilles rieuses (© IS)

J'espère que cet article vous permettra de différencier les anoures les plus communs lors de vos sorties, mais n'oubliez pas que cette classification familière, aussi pratique soit-elle, ne reste qu'une interprétation relative de la réalité.

 

Groupe de grenouilles dans l'eau d'un aquarium
Près d'un millier d'espèces d'anoures restent encore à découvrir......
 (agrandir l'image)

Sources

Sources internet

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Grenouille

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Crapaud#Morphologie

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bufotoxine

(4) http://www.linternaute.com/science/biologie/article/expliquez-moi-la-difference-entre-grenouille-et-crapaud.shtml

(5) http://www.animaniacs.fr/quelle-difference-crapaud-grenouille/

(6) https://planetebio.wordpress.com/tag/difference-entre-grenouille-rainette-et-crapaud/

(7) http://animals.pawnation.com/produces-slimy-feeling-frog-3382.html (anglais)

(8) http://en.wikipedia.org/wiki/Frog#Etymology_and_taxonomy (anglais)

(9) http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendrobates#Description

(10) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rainette

(11) http://fr.wikipedia.org/wiki/Anoures#Reproduction

(12) http://reptiland.net/3/amphibiens/article/68-les-xenopes-xenopus.html

(13) http://en.wikipedia.org/wiki/Pipidae (anglais)

(14) http://fr.wikipedia.org/wiki/Amphibia#Les_anoures

(15) http://fr.wikipedia.org/wiki/Crapaud

(16) http://en.wikipedia.org/wiki/True_toad (anglais)

(17) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bufonidae#Description

(18) http://doris.ffessm.fr/glossaire_detail.asp?glossaire_numero=697

(19) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ranidae#Description

(20) http://en.wikipedia.org/wiki/True_frog (anglais)

(21) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rana_(genre)#Description

(22) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hylidae#Caract.C3.A9ristiques

(23) http://fr.wikipedia.org/wiki/Dendrobates

(24) http://en.wikipedia.org/wiki/Poison_dart_frog#Characteristics (anglais)

(25) http://xenopus.univ-rennes1.fr/fr/le_xenope/

(26) http://www.aquaportail.com/definition-589-ligne-laterale.html

(27) http://fr.wikipedia.org/wiki/Grenouille#.C3.89tymologie_et_nomenclature

--> voir ici pour les sources bibliographiques

Commentaires   

0 #3 intra-science 30-12-2015 23:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Pierre :
Allez rechercher des images de la grenouille taureau, et vous verrez que les différences cutanées indiquées dans ce descriptifs peuvent être contradictoires et que la question entre grenouille et crapeau persiste donc.

Bonjour Pierre,

Oui effectivement, vu que « crapaud » et « grenouille » sont des noms vernaculaires, il n’y a pas de critères universels pour les différencier. C’est pour cette raison que j’ai écrit ci-dessus :

Citer :
Précisons qu'il existe de nombreuses exceptions à toutes ces catégories, car ces définitions sont fondées non seulement sur des critères morphologiques relatifs, mais également sur les spécificités de la langue française.
Cela dit je trouve que la grenouille-taureau correspond bien à ces ensembles : peau plutôt lisse et fine, pattes arrière longues et musclées, large tympan à l’arrière des yeux, mode de vie essentiellement aquatique : fr.wikipedia.org/.../Ouaouaron. Elle appartient d’ailleurs à la famille des Ranidés, considérés par certains comme le groupe des « vraies » grenouilles.

Si vous regardez mes photos de grenouilles vertes (dans l’onglet détaillé), vous verrez que leur peau comporte également des aspérités, mais moins marquées que chez beaucoup de crapauds.

Il y a des exceptions plus flagrantes à ces différenciations, surtout en anglais, où l’on appelle par exemple « grenouilles » toute la famille des dendrobates...

Bonne suite à vous.
Citer
-6 #2 Pierre 30-12-2015 14:42
Allez rechercher des images de la grenouille taureau, et vous verrez que les différences cutanées indiquées dans ce descriptifs peuvent être contradictoires et que la question entre grenouille et crapeau persiste donc.
Citer
+16 #1 Pascal Equey 07-03-2015 05:20
Bel article, comme tous ceux de ton site, il est bien documenté, texte claire et compréhensible avec de magnifiques photos (on reconnait le "doigté" de l’Artiste) :-) . Les précisions dans la "réponse avancée m’ont beaucoup appris. Merci.
Citer